OPERATION SERVAL (notes de guerre MALI2013) général BARRERA (mai 2015)

serval maliL’auteur , général de brigade prend ses fonctions en 2011 au PC de la 3ème brigade interarmes de CLERMONT-FERRAND ; il explique l’ articulation de l’armée de terre en 8 brigades «  projetables » dont 2 légères ( 11ème parachutiste et 27ème de montagne ), 4 mécanisées , 2 blindées avec chars LECLERC ; chaque brigade mobilise environ 5000 soldats répartis en 2 régiments d’ infanterie,1 blindé , un d’artillerie, 1 du génie, plus un centre de formation des recrues et des compagnies spécialisées dans le transport et les transmissions .

A l’extérieur du territoire , les 8 brigades obéissent à l’ état-major des armées dont le PC souterrain se cache en plein PARIS : la 3ème brigade, celle des AFRICAINS naquit en 1943 en ALGÉRIE et participa aux ordres du général de MONTSABERT à la libération de MARSEILLE et de STRASBOURG : La moitié de la brigade se retrouvera au MALI lors de l’opération SERVAL qui débute en JANVIER 2013 : pour protéger BAMAKO d’un raid de djihadistes venus du NORD MALI , la France engage d’ abord des unités pré positionnées à ABIDJAN DAKAR ET N’DJAMENA .

Par la suite, dès le 22 janvier 2013 l’aéroport de Bamako sert de PC pour préparer la prise de TOMBOUCTOU, située à 1000 kms plus au Nord : la ville sera libérée sans combat, les assaillants s’étant évaporés dans le désert et le massif montagneux des IFOGHAS au nord du MALI aux frontières du Niger et de l‘Algérie.

Les premiers combats se déroulent à GAO le 10 février2013 pour se déplacer ensuite vers le NORD : les TCHADIENS subiront de lourdes pertes le 22 février en attaquant par l’est le massif de IFOGHAS : l’offensive conjointe franco tchadienne va durer plusieurs semaines pour encercler le massif en neutraliser les combattants, mais aussi pour fouiller ses vallées et récupérer des mètres cubes d’armes de matériel et de munitions qui seront remis à l’armée malienne.

Épuisés par les combats, la chaleur, les gastros qui vident leurs intestins mais aussi les pannes et les mines qui infestent les parcours, les hommes de la BRIGADE SERVAL entament leur repli début AVRIL 2013 au profit des contingents africains de la MINUSMA (mission des nations unies pour le MALI)

Ce journal de guerre demeure celui d’un SAINT CYRIEN, pur produit de l’institution militaire qui en utilise le jargon à la fois technique et coloré avec un respect manifeste de son histoire et de ses traditions : il en sera récompensé par une promotion à la direction de la communication du ministère de la défense

Jean

infographie-express-operation-serval-13janvier-2013infographie-express-operation-serval-13janvier-2013

infographie du journal LE MONDE

carte-mobilite-djihadistes-le-monde

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s