Louis RENAULT (biographie d’Emmanuel CHADEAU 1997)

Louis RENAULT.couvertureLouis Renault nait en 1877 dans une famille parisienne prospère dont il est le dernier enfant : orphelin de père en 1882, il aime le bricolage et devient dessinateur chez le carrossier DELAUNAY BELLEVILLE ; des 1898 il assemble des voiturettes pour l’entreprise « Renault frères »ou sont associés ses ainés Fernand et MARCEL.
Installée à BILLANCOURT, l’usine et les victoires en course ( grâce au brevet de la « prise directe ») assurent le succès commercial de l’affaire qui implante une filiale à LONDRES des 1903 ;à partir de 1905, les taxis Renault autorisent la fabrication en série de véhicules carrossées; le 1er camion sort en 1907 : le succès permet à l’industriel d’investir dans le foncier : déjà propriétaire de 3 immeubles a PARIS, il acquiert en 1906 un domaine de 450 hectares qui ne cessera de s’agrandir : le domaine d’herqueville dans une courbe de la SEINE près des Andelys : à la veille de la 1ere guerre, l’industriel emploie plus de 4500 personnes dans 3 usines et le conflit va l’enrichir et consacrer la victoire de ses camions et chars. http://www.renault1418.com/#Introduction
Louis Renault n’a pas anticipé la reconversion du temps de paix et il lui faudra près de 10 ans pour reconvertir et moderniser son outil de production afin de rattraper son concurrent ANDRE CITROEN dans le domaine des voitures légères: en 1922 il lance la société de crédit DIAC et multiplie les agents et succursales dans toute la France .de son voyage aux ÉTATS UNIS en 1928 il rapporte l’idée d’une usine nouvelle celle de l’ile Seguin à Billancourt.billancourt

https://www.sites.google.com/site/histoiregrouperenault/histoire-des-sites-renault/billancourt
Si la crise des années 30 frappe tous les industriels et en particulier CITROËN dont l’entreprise est rachetée par son fournisseur MICHELIN en 1934 RENAULT lui résiste mieux :
Il s’est diversifié dans les tracteurs, les autorails et autocars mais aussi les avions de tourisme CAUDRON RENAULT et relance aussi la fabrication des chars, de plus il détient une solide fortune personnelle qui le rend assez indépendant des banques.
En 1934, Billancourt forte de ses 34000 salariés devient la cible des attaques des communistes et de la cgt : les articles du journal « l’humanité » la dénoncent, au quotidien comme « un bagne aux mains des fascistes ».
La victoire du front populaire en 1936 entraine 2 semaines de grèves avec de lourdes concessions pour l’industriel : semaine des 40 heures, congés payés et hausse des salaires divisent la rentabilité de son affaire par 2 ; pourtant les décrets lois de 1938 qui reviennent à 48 heures obligent l’industriel à accepter les commandes du réarmement qui entraine une pagaille énorme dans les usines. La mobilisation de septembre 1939 envoie la moitié des effectifs sur le front : la défaite mais aussi la maladie condamnent l’industriel à déléguer ses pouvoirs à René de PEYRECAVE chargé des relations houleuses avec l’occupant; l’usine travaille au ralenti mais livre surtout des camions aux allemands ce qui entraine plusieurs bombardements alliés d’abord en mars 1942 puis en avril et septembre 1944.
René de PEYRECAVE et Louis RENAULT sont arrêtés le 23 septembre 1944 : ce dernier décède le 24 octobre 1944 alors que ses usines sont mises sous séquestre et que 2 ordonnances de janvier et octobre 1945 vont nationaliser et transférer à l’état toutes les usines du groupe sans indemnité !!!!
Une bataille juridique va opposer la régie nationale des usines RENAULT à la famille de l’industriel pour essayer de capter une fortune privée de 700 millions de francs qui sera écornée par les droits de succession .Toutes les tentatives judiciaires pour essayer de réhabiliter la mémoire de LOUIS RENAULT soupçonné d’ avoir été assassiné pour collaboration avec l’occupant ont échoué malgré les efforts de ses héritiers.
Pour une documentation plus approfondie :
https://www.sites.google.com/site/histoiregrouperenault/librairie
Jean

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s