Un si cher ami : François Mitterrand et Patrice Pelat : les pièges de la fidélité JM Pontault et D Torres (2016)

C’est à THURINGE dans l’Allemagne nazie que se rencontrent les soldats PELAT et MITTERRAND tous les 2 détenus au « kommando 1515 » : Capturés comme 1,8 MILLION de prisonniers, après l ‘ armistice du 22 juin 1940, ils souffrent du froid de la faim et de la déprime ; pourtant Patrice, l ‘ ouvrier pauvre de chez RENAULT semble séduit par François,  ‘ intellectuel de la bourgeoisie charentaise qui plus tard lira les romans de CHAR DONNE :

https://deslivresetdesarts.wordpress.com/2016/02/13/les-destinees-sentimentales-jacques-chardonne-1947/

Tous les 2 s’évadent et participent aux combats de la libération de PARIS en AOUT 1944 : ils fréquentent aussi les 2 sœurs GOUZE (Danielle et Christine) qui vivront la 1ère avec François et la seconde avec l ‘ acteur Roger HANIN.

Après la guerre Roger Patrice se lance dans les affaires avec Robert Mitterrand, le frère de son ami dont il rachète en 1952 un brevet industriel acquis aux états unis : la société VIBRACHOC, lancé en 1953 va faire la fortune de son patron ,avec comme objet

« Toutes activités liées aux appareils mécaniques électriques et plus particulièrement les amortisseurs et appareils vibratoires »PELAT élu MAIRE devient un notable de l ‘Essonne ou son usine emploie plus de450 salariés !!!

Si l ‘ exportation représente 1 /3 du chiffres d’affaires, les filiales en Europe et Amérique permettent aussi de monter des « sociétés écrans » dans des paradis fiscaux : François Mitterrand de 1972à 1980 et son fils Gilbert de 1981à 1983 perçoivent des honoraires d’avocat au service de VIBRACHOC qui en retour paie les voyages et campagnes politiques de François député de la NIÈVRE et de sa famille !!!

En 1982, grâce  à ses amis socialistes, Roger Patrice vend VIBRACHOC à plusieurs entreprises et banques nationalisées qui lui versent 110 millions de francs aussitôt abrités en SUISSE !!!!

Grâce à son «  magot » l’ ancien industriel achète en 1984 un domaine de 617hectares en  Sologne, avec un château du 18ème et une douzaine de dépendances .Son ami , président élu en 1981 le « chouchoute »en lui offrant un siège d’ administrateur chez AIR France et une place au «  comité des chasses présidentielles »En retour PELAT soutient financièrement entre 1982 et 1989 les journaux et associations proches du parti socialiste ;il va investir aussi en bourse dans le société TRIANGLE avant son rachat par PECHINEY en 1988 :inculpé avec d’ autres amis dans un vaste délit d’ initiés il plie sous le choc de l ‘ accusation et meurt en mars 1989

jean

Un_si_cher_ami_hd

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s