Grâces lui soient rendues : PAUL DURAND RUEL / LE MARCHAND DES IMPRESSIONISTES (2002) Pierre Assouline

« sans DURAND RUEL affirme RENOIR à son fils, nous n’aurions pas survécu » ; le peintre qui va côtoyer le marchand pendant 40ans lui vend sa première toile (vue de Paris , pont des arts )en 1872 !!! Né en 1832dans une famille de papetiers qui fournissent toiles et tubes de couleurs pour peintres, le jeune Paul grandit…

Évaluez ceci :