Ce cauchemar qui n’en finit pas comment le néolibéralisme défait la démocratie : Pierre DARDOT Christian LAVAL ( 2016)

  Les 2 auteurs s’appuient sur une lecture marxiste de la crise financière de 2008 pour démontrer que le NEO LIBÉRALISME et ses acteurs (banques centrales et internationales, institutions européennes, FMI et gouvernements)  forment une sorte d’oligarchie qui contourne l ‘ expression des citoyens et donc la démocratie : Ils s’appuient sur l ‘ étude de…

Évaluez ceci :