CYBER FRAGILES : enquête sur les dangers de nos vies connectées Blaise MAO thomas Saintourens (2016)

enquete-sur-danfer-vie-connectee-image« Plus on est connecté, plus on est vulnérable », voilà le fil conducteur de cette enquête menée par 2 journalistes chez les éditeurs de solutions de sécurité comme chez les activistes partisans de la liberté totale du NET !!!

Le MIT de BOSTON invente le 1er jeu vidéo en 1962et le réseau ARPANET qui relie 4 universités américaines en 1969 devient un « réseau militaire » à partir de 1980 ;

En 1983 le film WARGAMES illustre les talents d’un ado capable de se promener dans les supercalculateurs de l ‘ US ARMY et en 1986 , Le vers MORRIS du nom de son inventeur peut infecter 6000 machines reliées entre elles !!!

En 2016, la moitié de la population mondiale peut se connecter au réseau INTERNET et chaque minute, plus de 200 millions de mails s’ échangent dans le monde alors que 4 millions de requêtes sont tapées sur GOOGLE qui à l ‘ instar de FACEBOOK , TWITTER et INSTAGRAM constituent des mines d’ or à exploiter , a espionner ou à détruire pour les pirates du Web qui peuvent y dérober des fortunes colossales , comme des secrets de fabrication ;

Les négligences individuelles au niveau des mots de passe et des codes d’accès servent les pirates qui peuvent soit saturer un site de millions de demandes pour le rendre inopérant soit utiliser des techniques de « hameçonnage » par de faux appels ou des sites truqués comme les sites de bourse en ligne !!!

15% des applications gratuites de jeux présentent des risques de transfert de données et 3 sites WEB sur 4 dans les entreprises ne cryptent pas les mots de passe des clients souvent externalisés à des prestataires externes : les «  malwares » (logiciels malicieux développés pour corrompre un programme informatique) touchent 90% des entreprises et des administrations : en 2015 le ministère des finances à BERCY a subi environ 100 000 attaques quotidiennes !!!

L’État ne se contente plus de répondre à ses propres besoins en cyber sécurité, il prend en compte désormais ceux des opérateurs vitaux pour la nation avec  l ‘ ANSSI (agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) http://www.ssi.gouv.fr/

Ce renforcement implique pour les systèmes d’information les plus critiques de ces opérateurs :

  • le respect de référentiels de sécurité à appliquer ;
  • la mise en place de dispositifs de détection d’attaques adaptés ;
  • l’obligation de déclarer les incidents significatifs ;
  • la capacité pour l’État de vérifier par des audits le niveau de sécurité de ces systèmes et, en cas de crise grave, d’imposer les mesures nécessaires.

Ex : déconnecter rapidement des serveurs attaqués comme en AVRIL 2015 lors de l ‘ attaque de la chaine TV5 MONDE par l ‘ état islamique : pour le futur se pose la question du cryptage des données individuelles mais aussi de l ‘ éducation au numérique car le fichage des individus au nom de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme  présente de graves dangers pour les libertés !!!

jean

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s