Le banquier et le perroquet Philippe SIMIOT 2006

Le romancier, auteur de la saga des CARBEC en cinq volumes, redonne dans ce roman, chair et consistance au capitaine et armateur bordelais Stephen Girard devenu banquier après la création des États-unis d’Amérique ;

Plusieurs biographes se sont déjà penchés sur ce singulier marin, borgne, réfugié à Philadelphie en 1776, en pleine guerre d’indépendance, qui se lance dans le commerce du thé du tabac et du vin de Bordeaux !!!

il découvre les rivalités et trahisons des « loyalistes » fidèles à l’Angleterre face à la minorité des « patriotes » qui se battent pour garder leur souveraineté avec l’appui des navires et troupes françaises du roi Louis 16 .

Naturalisé citoyen de Pennsylvanie en 1778, il peut échapper à ses créanciers bordelais, mais surtout souscrire au capital de la banque of « North America » lancée par les marchands de Philadelphie. Armateur, il s’associe à   son frère installé à Saint Domingue pour commercer le thé et les porcelaines de Chine !!!

Les échos lointains de la révolution française rythment ce roman, comme l’évolution de la jeune nation américaine et de ses dirigeants : heureux en affaires, le banquier Stephen Girard semble perdu pour l’amour, car, il a conclu un mariage avec une américaine qui sombre dans la folie, sans lui laisser d’héritier ;

Surveillé et jalousé par ses concitoyens puritains qui lui envient sa réussite, ce financier patriote devient en 1817

premier actionnaire de la nouvelle banque des Etats-Unis ;mais ,  après son décès en 1831 son testament met en place une fondation pour l’éducation des orphelins pauvres

JEAN

                                                          dessin extrait de : Etienne Girard, premier millionnaire américain

Novembre 18th, 2011 par Daniele Easton

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s