Mécanique François BON ( 2001 )

L ‘ auteur nous livre, ici, ses souvenirs de jeunesse à la manière des impressionnistes, à partir d’anciennes photos familiales, de cartes postales et de notices techniques ;

Nous partons dans le Sud Vendée à Saint Michel en l ‘ Herm à la recherche d’odeurs d’huile chaude, de vieux cuirs et de  gaz d’échappement !!!

La nostalgie du 1er garage familial, celui du grand père, nous plonge au milieu d’engins d’ une autre époque : DODGE américain des surplus transformé en dépanneuse , Traction CITROEN en livrée noire , 2CV et DS 19 qui bercent l ‘ auteur et son frère sur les longs parcours ;

Après un déménagement à CIVRAY, l ‘ auteur entre au collège : une page se tourne, même si les parents, qui prennent la concession CITROEN, resteront 5 ans au centre de la petite ville avant de construire un établissement plus moderne, en périphérie ;

Les visites au salon de l ‘ auto à PARIS, comme les 2 virées aux 24 heures du MANS résonnent dans ce court récit comme la « madeleine de PROUST »de l ‘ auteur, car le temps s’écoule, inexorablement pour s’achever sur des visites à  l ‘ hôpital et la mort d’un père à jamais enseveli dans son métier et sa langue technique

Cet ouvrage a été couronné par le prix LOUIS GUILLOUX en 2002

Jean

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s