TaÏpan (James CLAVELL 1966)

Cette fresque historique et romanesque, adaptée, pour  le cinéma en 1986, débute par la conquête de HONG KONG, en 1841, par la ROYAL NAVY qui y trouve une rade protégée des tempêtes, sur la route de l’empire des INDES ; L’ouvrage se nourrit de la rivalité de 2 armateurs : Dirk   STRUAN « TAÏPAN  de la noble…

Évaluez ceci :

Climats (André MAUROIS 1928)

Dans ce roman de l’entre  deux   guerres, au charme désuet, le narrateur , Philippe Marcenat écrit une longue confession à sa 2ème épouse , Isabelle de Cheverny ; Il retrace une enfance bourgeoise, en limousin, dans une famille de papetiers ; Son père, conseiller général puis sénateur l’entraine à PARIS pour faire son droit : il découvre l’amour…

Évaluez ceci :

LA GUERRE INVISIBLE Drew CHAPMAN (2017)

Traduction d’une édition américaine de 2013 (THE ASCENDANT), ce polar à la sauce  diplomatique et financière aurait pu être écrit par TOM CLANCY !!! Tous les ingrédients  d’un bon roman d’espionnage s’y retrouvent : Tout d’ abord, un héros violent, surdoué mais solitaire, avec une mère alcoolique et un frère soldat mort dans des circonstances mal  élucidées ;…

Évaluez ceci :

Ta carrière est finie (ZOE SHEPARD) 2012

  Après le succès d’ un premier ouvrage consacré  aux coulisses de l’ administration d’ une grande ville ( « Absolument débordée »ou comment   faire les 35 heures  en 1 mois ) l’ auteur récidive , dans une suite truculente : chargée de mission , elle déroule la chronologie de ses semaines avec l’ analyse , au vitriol…

Évaluez ceci :

LE MALENTENDU Irène NEMIROVSKY (1926) réédition de 2010

Achevé en 1926 par une jeune immigrée, juive, fille d’un banquier fuyant la Russie BOLCHEVIQUE, cet hymne à l’amour nous laisse un gout de légèreté et d’amertume : la nostalgie de l’entre-deux guerres nous replonge dans le PARIS littéraire d’Hemingway traduit dans : «  PARIS EST UNE FÊTE » https://deslivresetdesarts.wordpress.com/2017/09/01/paris-est-une-fete-ernest-hemingway-1964/   Yves, le jeune amant de la riche…

Évaluez ceci :

LA VIE D’AGNÈS Sylvie ANNE (2015)

  Après le décès de son père,  GASTON , Agnès MOURIOUX  devient , en  1935,   l ‘unique propriétaire du petit hebdomadaire «  LA VIE DU LIMOUSIN » qui végète avec une secrétaire et un seul journaliste , Pierre LAPLEAU , amoureux d’ Agnès !!! De nombreuses embuches s’accumulent sur le parcours de l’héritière : les dettes de jeu…

Évaluez ceci :