LE MALENTENDU Irène NEMIROVSKY (1926) réédition de 2010

Achevé en 1926 par une jeune immigrée, juive, fille d’un banquier fuyant la Russie BOLCHEVIQUE, cet hymne à l’amour nous laisse un gout de légèreté et d’amertume : la nostalgie de l’entre-deux guerres nous replonge dans le PARIS littéraire d’Hemingway traduit dans : «  PARIS EST UNE FÊTE » https://deslivresetdesarts.wordpress.com/2017/09/01/paris-est-une-fete-ernest-hemingway-1964/   Yves, le jeune amant de la riche…

Évaluez ceci :

« Gens des nuages » de Jemia et J.M.G. Le Clézio (1997)

« Gens des nuages » raconte les découvertes et impressions du voyage que Jemia et J.M.G. Le Clézio effectuent dans le désert marocain. Ils se dirigent vers la vallée de la Saguia el Hamra, région d’origine de la famille de Jemia. Cette œuvre à plusieurs voix présente les émotions de chacun face à ce pays désertique d’apparence…

Évaluez ceci :

Court traité sur les vacances, les voyages et l ‘ hospitalité des lieux JEAN VIARD (2000 )

Ce qui amène des millions de gens sur les  routes, ce qui repeuple chaque saison des montagnes désertes,agglomère des foules sur des plages étroites ou envahit les centres villes historiques ne constitue pas une simple parenthèse dans la vie quotidienne !!! Vacances et voyages demeurent de fantastiques espaces de vie, de création et de liberté ……

Évaluez ceci :

Au théâtre : « Inconnu à cette adresse » d’après Kressmann Taylor

Ce bref roman épistolaire adapté au théâtre par Delphine de Malherbe s’avère une œuvre magnifique, percutante : Jean Benguigui interprète un juif américain, Max, marchand d’art, avec toute sa bonhomie, sa sollicitude envers son ami et collaborateur allemand Martin (alias Stéphane Guillon). Assis dans son fauteuil, entouré de quelques œuvres d’art, il écrit ou lit son…

Évaluez ceci :